Palm Springs
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

C’est une icône, c’est certain, elle est talentueuse, belle, dégage un charme qui vous fait chavirer, ses poses lascives invitent à la contemplation et nous détourne de l’hiver européen pesant. Cela c’est ce que nous percevons, mais que vit-elle à l’intérieur? Est-elle consciente qu’elle est un avion de chasse, joue-t-elle avec ou bien est-elle immergée dans son monde intérieur sans savoir toute la richesse qu’elle dégage?

Une California girl est-elle attirée par son reflet dans le miroir ?

Est-elle l’allégorie du mythe de Narcisse? plusieurs auteurs se sont appropriés cette tradition orale de la Grèce antique. Narcisse était un jeune homme d’une incroyable beauté, imbu de sa personne et particulièrement insensible à l’amour. Selon une prophétie, il devait vivre très vieux à la condition qu’il ne se voit pas. Un jour, il contemple son image dans l’eau claire d’une source et tombe amoureux de son propre reflet. Alors la malédiction s’accomplit et selon les versions, il dépérit ou se suicide s’enfonçant une dague dans le cœur. Son sang s’écoula, et sortit alors de terre, un narcisse blanc à la corolle rouge.

Dans la version d’Ovide, la nymphe Echo, follement amoureuse de Narcisse est la source de sa déchéance car elle implore une déesse pour qu’elle l’aide à se venger et provoque la perte de Narcisse.
Si Echo a voulu se venger, c’est belle est bien car elle s’est sentie blessée par le comportement autocentré de Narcisse ; sa façon de concevoir le monde dérange. Est-ce qu’il n’est pas à même de proposer plus qu’une image? c’est-à-dire une force et richesse plus profonde.
Je pense qu’il y a des deux car l’icône n’est pas toujours consciente de son pouvoir et parfois elle en joue! Tout est toujours une question de proportion? comment cela s’accorde avec son âme.

Serait-elle alors plus animée par les attributs de l’impératrice ?

C’est le concept de ce blog, n’est-elle pas bien plus qu’une allégorie éphémère à la jeunesse et à la beauté? ce type d’éloge c’est le domaine d’Oscar Wilde notamment dans Le Portrait de Dorian Gray. Il est le maître de cette description. Certes, mais n’est-il pas possible d’aller au-delà de cette représentation fragile? N’a-t-elle rien d’autre à offrir?

L’apport de la cartomancie : qui est l’impératrice?

L’impératrice est une lame (carte de tarot) majeure c’est-à-dire un arcane. Il s’agit d’une représentation symbolique d’une personne ou d’une situation à un moment donné.

L’impératrice, arcane numéro III, est sensée être la parfaite incarnation de la mère créatrice, de la naissance d’un projet, du dialogue, elle est bienfaisante et prend soin de son entourage.
Elle est son propre monde, nous transporte dans son univers extravagant, elle trône sur ses convictions.
La Dame à la couronne d’étoiles soutient ce qui est juste pour allumer l’étincelle de ce qui la fait avancer. Elle est riche en actions, peu importe si parfois, elle est dominée par le signe du bélier, fier, ne voulant pas se plier à la mouvance, l’impératrice essaye de maîtriser ses émotions même si elles ne sont pas le pur reflet de ce que la société attend d’elle.

Une California girl peut prendre un billet d’avion pour fuir l’hiver et atterrir au pays de tous les rêves possibles et inimaginables. Elle part vivre le rêve américain, découvrir les étendues sauvages, parce que Beverly Hills ne lui correspond pas. Elle est libre dans la vallée de la mort, dans les grands espaces, elle s’exprime et l’écoute qui a bien envie de l’entendre mais surtout elle prend un malin plaisir à être anti-conformiste dans ce monde où chacun est uniquement préoccupé à sauver sa peau.

Alors ne serait-elle pas plutôt the high priestess ?

Car la grande prêtresse, elle te tourne le dos et te dit : “peu importe ce que tu penses, cela ne m’atteindra pas, car je sais qui je suis et suis capable de donner ce que j’ai de meilleur dans la durée. Je sais ce qu’il va arriver!” Est-ce qu’elle sait véritablement ce qu’il va arriver, non mais elle sait qu’elle est en capacité de manifester ce qu’elle désire. Et surtout, elle sera prête à suivre le lapin blanc, vous savez celui d’Alice aux pays des merveilles ou disons de Lewis Carroll, car on voit toujours qui tu es à un moment donné mais on n’intègre pas toujours le fait que quelqu’un a créé cette image.

L’apport de la cartomancie : qui est la papesse (the high priestess)?

Elle est l’arcane numéro II, l’évolution secrète des choses, elle fait appel à son intuition, son esprit croît en la maturation des idées et trouve un équilibre entre le corps et l’esprit.
Elle est contre le monde réel qui nous enferme dans la prison des normes sans aller plus loin que se demander ce qui nous fait vraiment vibrer c’est ce qu’explique l’auteur des accords toltèques. Tout accord est bon à prendre du moment que notre conscience nous fait vaciller dans le choix insubmersible de notre propre réalité. La papesse ne peut pas rentrer dans des cases, elle joue avec l’ensemble des cases qui forme l’échiquier.
Une California girl veut écouter son flot de pensées car elle préfère contempler ce qui s’écoule à l’intérieur d’elle que son reflet dans le miroir. Elle veut nourrir son esprit, dialoguer avec ses autres et se laisser guider par son inspiration. Alors, elle ne peut être qu’alimentée par une conscience écologique et dire “Bye, Bye” au macadam.

Rone – Bye Bye Macadam

Spéciale dédicace à ma California Girl 😉

#UneCaliforniaGirl

#HiverCalifornien

#Limpératrice

#LaPapesse

#TheHighPriestess

#TheImperatrice

Enregistrez-vous

Share this post with your friends

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *