b7e37eeb4a10e017aa4eafad81ca7bc1 (1)
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Demain, lundi 21 janvier 2019, entre 4h34 du matin (heure française) et 8h48, la “Super blood moon” devrait apporter une touche de charme à notre ciel d’hiver. Pour ce second article, on va rester dans la thématique de l’introspection de l’astrologiquement parlant. Je vous propose donc de vous immerger dans la “Twilight Season“. Il pourrait s’agir d’une zone d’ombre ou encore de turbulences qui se manifeste entre les 2 éclipses. En effet, en ce mois de janvier 2019, nous avons au menu une éclipse solaire partielle le 6 et une éclipse lunaire presque totale le lundi 21 janvier. Il est assez rare de rencontrer des éclipses aussi rapprochées dans le temps, ce qui peut amener à se poser des questions sur soi-même et sa place dans le monde. La “Twilight Season” pourrait consister à s’arrêter un instant en ce début d’année et se demander si l’on emprunte bien les bons rails.

Alors attention au “Self-sabotage

La technique de l’arrêt sur image, certainement plus évidente à réaliser grâce à une télécommande pour un film, qu’à réaliser sur soi-même. Et, si nous voulions la réaliser sur notre personne, est-ce que le photomaton serait un moyen de stopper le temps? l’espace d’un instant et observer ce qu’il se passe.
Je m’explique, lorsque nous sommes tellement imprégnés de nos pensées, dirais-je infusés qu’il est difficile de s’en extraire. Ce flux constant d’informations que nous créons n’est-il pas en train de nous parasiter?
La clarté d’esprit est-elle là? s’impose-t-elle parmi toutes les “bullshits” générés par notre esprit?
Overthinking“, trop, trop, beaucoup trop de data 😉 qui nous emmène dans une direction, puis une autre, euh, enfin on retourne sur ses pas, bref on fait demi-tour pour retourner à l’intersection.

You’ve been so far from you

Parfois, on a été si loin de soi-même que l’on ne sait même plus ce que cela fait d’être à sa place.
Qu’est-ce que cela veut dire d’être à sa place, d’être soi? Est-ce que cela simplifierait le processus de décisions? Certainement, car on accepterait déjà de se dire que l’on se connaît et que l’on peut s’écouter, sans forcément prendre en compte l’opinion des autres. Parce que les “autres”, ils ont toujours un avis sur tout ce qui nous concerne et en fait cela, en général, nous éloigne bien souvent de nous.

Alors comment se retrouver?

Peut-être faudrait-il commencer par clôturer les chapitres du passé? et les accepter pour ce qu’ils sont sans vouloir les dénaturer, les édulcorer ou les personnifier.

Très bien, fermons le chapitre et puis quoi? C’est intégré dans un livre poussiéreux apposé sur l’étagère de la bibliothèque des souvenirs…

Ne sous-estimons pas cette étape? elle est véritablement essentielle car elle signifie que de un; nous avons été capable de nous délivrer, d’enlever le bandeau qui nous obstrue la vue, de voir et d’accepter la vérité.

Et de deux, on a pu trouver une morale à l’affaire. Et la meilleur, perso, je trouve que c’est celle-ci; parce qu’en fait, on croit bien souvent à tord que l’on perd quelque chose mais ce n’est pas véritablement le cas, bien souvent cela nous emmène dans une autre direction, une meilleure place pour nous. Et par la même occasion, cela nous permet d’être plus en mesure de ses capacités et surtout d’être soi-même.

Et, non, non, non; il ne faut pas essayer d’échapper à ce moment où l’on s’assoit et où l’on s’immobilise pour se demander; qui l’on est? qui l’on veut être? Ce dont l’on a envie de faire véritablement? et comment nous voulons apparaître dans le monde? Nous n’avons plus le droit d’attendre, d’être intransigeant mais bien de se poser “nos questions” avec la plus fervente volonté d’être capable d’y répondre.

Petit interlude astrologique

Ce mois de janvier 2019, nous promet un début d’année trépident. Enfin, peut-être pas pour tous, et puis il y en a qui vont dire que cela n’a rien à voir avec les planètes. Je n’en sais pas plus que vous, mais je trouve intéressant de lier ces éléments pour voir si, ben…, cela pourrait coller! Disons que c’est une sorte d’expérimentation du concept sur 2 éclipses à la suite dans un même mois. Car selon les astrologues, on peut ressentir leurs effets soit un mois avant soit jusqu’à trois mois après.
Certains en fonction de leur thème astral (date, heure et lieu de naissance) et en fonction de leur sensibilité vont plus ressentir l’influence de la lune (ceux qui sont lunatiques en fait ;)).
La “Twilight Season” serait alors par définition un moment assez chaotique, car nous nous retrouvons un peu sans repos, des propositions, des volontés de changements se présentent, on peut être à fond dans l’action sachant que Mars est en bélier depuis le 2 janvier jusqu’au 14 février. De plus, l’éclipse de demain matin est la grande finale qui clôture un cycle initié en février 2017 avec la lune située en Lion et le soleil en Verseau. Cela nous demande d’aller avec le flot, la mouvance de la vie et d’effectuer des changements de trajectoires ou du moins des ajustements et surtout de ne pas être trop dur avec nous même.

"Nous trouverons un chemin...ou nous en créerons un"

Et pour le coup, son mantra a totalement été appliqué à la réalité alors qu’il essayait de traverser les Alpes depuis l’Afrique jusqu’en Italie avec une armée de 38 000 hommes, 8 000 cavaliers et 37 éléphants. Je ne sais pas ce que vous en pensez, mais pour moi, ce “super mec”, il ne plaisantait pas!
Bon alors, je ne sais pas si la “Twilight Season” est justement proportionnée aux dimensions exceptionnelles des exploits d’Hannibal Barca mais en tout cas si vous arrivez à observer l’éclipse de demain vous n’aurez pas tout perdu 😉 sachant que la prochaine est en 2021.

#Bloodmoon
#FullMoon
#PleineLune
#Eclipses
#TwilightSeason
#Selfsabotage

Enregistrez-vous

Share this post with your friends

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *