Portrait d’une rencontre fortuite

SEA FIELD
Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

C’est un rendez-vous avec le destin, dirons certains et d’autres, la qualifierons de pur hasard. N’empêche que la rencontre fortuite apparaît souvent de façon abrupte dans notre vie, elle ne dure qu’un instant ou se prolonge plusieurs années.

Sur le chemin

Une silhouette marche le long de l’existence, chemin faisant cette personne se retrouve confrontée par concours de circonstances à un homme, à une femme alors qu’elle prend ou attend le train, parle à un inconnu dans la rue ou par l’enchevêtrement de nos vies, quelqu’un lui est présentée.
Cette rencontre est parfois le déclencheur d’une relation et d’autres fois pas vraiment comme des aimants répulsés ou attirés, la magie opère.

"Syncronicity is an ever present reality for those who have eyes to see."

Entre libre arbitre et destinée, l’humanité souhaite être persuadée qu’elle est aux commandes de son destin. Car elle n’aime pas se dire qu’elle n’a pas de choix à faire ou bien que ses choix ne seraient que purs actes figuratifs. Non, l’homme et la femme, sont des êtres capables de façonner leur avenir, de le modeler comme bon leur semble et que la loi de l’attraction, la synchronicité et l’alignement entre les énergies que nous générons n’est qu’une spéculation de la théorie que pour vivre plus heureux, il faut vivre dans l’espoir et dans l’optimisme.

Petit interlude astrologique

Uranus, ou Ouranos, en grec cela signifie le ciel. Son fils Cronos en grec, Saturne en latin, devait le détrôner et le priver de ses parties génitales qui, tombant dans la mer, en firent naître Aphrodite, Vénus, déesse de l’amour et de la beauté. Comme son nom l’indique Uranus personnifiait le ciel. Ce ne furent pas les Anciens mais les hommes du XIXème siècle qui lui donnèrent ce nom.
L’uranien est un être tourné vers l’avenir, les dernières découvertes scientifiques, les techniques de pointe, à savoir qu’Uranus est la planète maîtresse du signe du Verseau.
L’élément le plus perturbant avec Uranus est que son axe de rotation est parallèle au plan de révolution, ce qui fait que la planète “roule” dans l’espace. L’astre est facteur d’imprévu, d’accidents brusques de la destinée, de bouleversements, d’originalité intellectuelle.

Il n’y a pas de hasard, il n’y a que des rendez-vous

En 1862, à l’occasion d’un pique-nique au bord d’une rivière, Lewis Carroll, l’auteur d’Alice aux pays des merveilles était en compagnie de la fille de l’un de ses amis, Alice Liddell et pour la distraire, il se mit à lui raconter les aventures d’une petite fille qui suit un lapin blanc dans un monde extraordinaire. Trois ans plus tard, fut publiée Alice aux pays des merveilles. Ce qui est surprenant est surtout le fait qu’il n’était pas voué à écrire ce genre de contes, car il était un prestigieux professeur de mathématiques à Oxford. Sa rencontre fortuite ou synchronicité (pour les aficionados) avec la jeune Alice l’a donc mené sur un second chemin.

Ou des rendez-vous manqués

Si Lewis Carroll était maître des mathématiques statistiques, aurait-il pu croire ou comme le stipulait Carl Jung, aurait-il eu les yeux pour voir autre chose qu’une simple et aléatoire répétition de nombres, aurait-il pu dire que le hasard fait bien les choses?

Dans l’interprétation des rêves, les rendez-vous sont souvent manqués lorsqu’ils illustrent une rencontre avec soi-même, comme une volonté de ne pas s’écouter. Par analogie, lorsque nous nous écartons du chemin, l’univers est sensé nous pousser dans la bonne direction, du moins celle qui est sensée être la nôtre, présentant sur notre chemin des événements imprévus, des rencontres qui peuvent entrouvrir la porte d’une nouvelle découverte. On pourrait donc dire que même si l’on s’éloigne du chemin, d’une façon ou d’une autre, à un moment ou à un autre, nous serons comme redirigés sur le “droit” chemin.
Bon, alors cette théorie, elle ne plaît pas à tout le monde et certains qui sont à mi-chemin entre le libre arbitre pur et dur et la fatale destinée, pourraient s’hasarder à croire que le hasard mélange les cartes, le destin les distribue, mais c’est bien nous qui les jouons même s’il nous arrive d’avoir des rendez-vous manqués. En tout cas, rien va plus, les dés sont lancés 😉 comme dirait le croupier!

#rencontrefortuite
#hasard
#librearbitre
#destinée

#lesdéssontlances.

Enregistrez-vous

Share this post with your friends

Share on facebook
Share on twitter
Share on pinterest

Leave a Comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *